Dotworlds Dwave

Cosmologie

La cosmologie est définie comme une science qui étudie les lois et la structure de l'ensemble de notre univers. Expliquer la structure et les lois régissant dans notre univers dans une page web est absolument impossible. C'est comme si on poursuivait l'infini. Kant a résumé ces concepts qui ont surgi de la question qui concerne la grandeur de notre univers dans la critique de la raison pure. Le but ici entrepris est de donner un point de vue, qui dérive d'une intuition confirmée par une recherche approfondie. L'intuition elle-même est tiré d'un (objet) phénomène naturel et empirique. C'est l'objet idéal et transcendental qui est une représentation assez fidèle d'un espace temps donné. Il est l'objet classique quantique de l'idéal transcendental.

Notre univers a débuté à partir d'un phénomène qu'on appel le big bang. Or selon des critiques purement Kantiennes tous ce qui débute a un antécédent. La question est de savoir s'il faut admettre un pouvoir capable de commencer par lui-même une série des choses ou des états successifs.

Liberté, au sens cosmologique : La faculté de commencer de soi-même un état dont la causalité n'est pas subordonnée à son tour, suivant la loi de la nature, à une autre cause qui la détermine quant au temps. La liberté est, dans ce sens, une idée transcendantale pure qui, premièrement, ne contient rien d'emprunté à l'expérience et dont, en second lieu, l'objet ne peut être donné d'une façon déterminée dans aucune expérience, parce que c'est une loi générale, même pour la possibilité de toute l'expérience, que tout ce qui arrive doit avoir une cause et que, par conséquent aussi, la causalité de la cause, qui elle-même arrive ou commence, doive aussi, à son tour avoir une cause; et on transforme aussi tout le champ de l'expérience, aussi loin qu'il puisse s'étendre en un tout qui n'est que nature. E.kant Critique de la raison pure page 394

Le théorème du big bang lui est très contestable. Après tout une éclosion florale n'a rien d'explosive. La notion de singularité est étroitement liée à la perte ou l'inexistante d'information. Dans une singularité il n y a ni espace ni temps. C'est un instant nul qui n'est pas vide puisque qu'il va donner une unité (1). La flèche du temps qui détermine le futur du passe n'est pas symétrique à cause du principe d'incertitude qui gouverne les corps dynamiques qui s'y trouvent.
Prenons le cas d'un univers fermé qui se dilate au maximum (sans se soucier du big bang) et se contracte par la suite. Dans la première phase d'expansion il y a naissance de galaxies, des collusions de corps célestes, et toute une panoplie d'avènements irréguliers et désordonnés. S'il y a un renversement de la flèche du temps (Big Crunch) le résultat d'un tel événement bien qu'existant ne sera pas la réalité tel qu'on la connaît aujourd'hui. Cela est dû à l'influence que la courbure de l'espace temps exerce sur la matière. La gravité qui nous a permis de passer de la relativité restreinte à la relativité générale est un facteur bien important en cosmologie. Newton était le premier à lier la terre au ciel par sa loi de gravitation universelle. Il a démontré que toute courbure peut être analysée par rapport au temps et donc à partir de ce moment la notion d'espace est devenue conformément liée à la notion de temps.

Dotworlds Dipole

Fig. 1. Dipole universel.

Einstein en décrivant la vitesse de la lumière comme la vitesse absolue montrera que désormais l'espace et le temps est une seule chose qui peut être tirée ou compressée. L'ensemble a quatre dimensions, trois dimensions d'espace une dimension de temps. Le temps ralentit quand on voyage à une très grande vitesse, et, un champs gravitationnel associé aux objets massifs courbe l'espace temps. Ses équations nous suggèrent que le passé et le futur sont quelque-part ailleurs !
L'entropie de notre univers tend vers l'infini. Les lois dynamiques de Newton et le principe de conservation d'énergie par Einstein nous permettent un renversement de la flèche du temps mais l'entropie ne le permet pas. Cela est dû a l'existence du deuxième principe du thermodynamique qui stipule que on ne peut pas prendre le thermique (énergie) et l'utiliser entièrement, un partie va être perdu à jamais. Toute machine thermique perd une partie de son énergie thermique dans son environnement. le contraire présuppose une machine parfaite. L'entropie après tout est un désordre irréversible. L'entropie de notre univers ne cesse de croître depuis le big flow. Le rayonnement cosmique de l'univers mesuré peut être l'effet de la deuxième loi thermodynamique une perte de chaleur de la machine cosmique. C'est pour cela qu'il est impossible d'écraser un œuf et le reconstituer à nouveau, même si on admet l'intervention de l'homme. Au niveau quantum cela est tout à fait envisageable.
Prenons toujours notre œuf mais cette fois nous allons passer au niveau de ses particules élémentaire qui le constitue. On se trouve ici dans l'espace de Poincaré Henri (1854-1912). L'application de l'équation d'Einstein et la deuxième loi de Newton par rapport aux vecteurs d'état nous permettra de reconstituer cet œuf à son état d'origine. Pour y parvenir, il faudra grossir notre œuf à un facteur de l'ordre de 10 puissance 43m. A cette échelle on aura affaire aux composants fondamentaux de notre œuf. Et notre conscience qui détermine la réalité physique des objets va subir un coup de fouet. Notre notion de temps et de la matière va être compromise comme le temps est une succession d'événements et ici les événements sont des particules fondamentales qui ont des positions indéterminées ou non local.

Le théorème de l'univers Fiable.
Il ne faut pas se décourager par la complexité de la tache, car l'univers est bien trop généreux. Bien que la position de l'homme dans l'univers est plus petite qu'une goutte d'eau dans un océan, l'univers lui a accordé tout ce qui est nécessaire pour se faire comprendre. En commencent par les lois gravitationnelles, les constantes physiques, la terre (la niche de l'homme) et tous les éléments qui la constituent, le système solaire; ce sont toutes des réalités à la disposition de l'homme. Le cosmos semble avoir choisi d'être compris.

Chemin de la lumière

Fig. 3. Chemin de la lumière ou courbure d'espace temps par rapport aux masses des corps celestes.

Expérience de pensée de type cosmologique.
L'univers est en expansion et cette expansion est démontrée par notre planète. La taille de notre planète qui était plus petite il y a 2 milliards années a été augmentée de plusieurs manières. Il y a les rentrées atmosphériques des météorites, en plus, la mort de tout animal ou plante vivante contribue à augmenter le volume global de notre sphère. La vie qui est inévitablement, et suivie par la mort est en quelque sorte une création de la matière sur terre. Les tremblements de la terre et les volcans sont aussi responsables de ce phénomène de croissance. Sans l'intervention de l'homme, notre planète continuera à accroître sa densité pour devenir une grosse planète. Notre terre est comme un livre qui décrit le cosmos dans lequel chaque lettre a sa place et un sens. Si la terre est un espace temps donné comme celui de notre univers, l'homme, les animaux et tous les éléments, représentent la matière dans cet univers. Pour les gens qui posent la question d'où vient la matière dans notre univers nous disons que la population humaine est en croissance exactement comme la matière dans l'univers. A sa naissance un bébé pese environ 4kg, et a la fin de sa vie cette personne pesera inévitablement plus. Ainsi que, le fait que l'entropie de toute chose tend vers l'infini est une lois universelle indéniable. Il y a des galaxies qui meurent en libérant leur matière dans le cosmos. Il y en a d'autres qui naissent en combinant plusieurs types d'étoiles d'origines très variées. Si l'homme cesse de se décimer et de détruire la végétation par le feu, la planète ne cessera pas de suivre son vrai destin cosmologique. En ce qui concerne les lois du cosmos c'est dans la nature ici présente qu'on les trouvés. L'ADN de l'univers se trouve sur terre comme dans d'autres parties du cosmos.

Curieusement l’entropie est liée à la conscience, à l’information et aux phénomènes d'irréversibilité. La matière et l’énergie noire, Masse manquante représentent 95% de notre univers. Tous les galaxies, les étoiles, nuages interstellaire les planètes, enfin le monde visible, représentent moins de 5% de notre univers. Heureusement l'énergie noire ainsi colossale soit t elle, empêche l’univers tout entier de s’effondrer.

Accueil

SITES PRÉFÉRÉS

L'art et Design Cosmologie
Ciel et Espace Nature

Alchimie

L'univers aujourd-hui

Droits de reproduction et de diffusion réservés Dotworlds 2004 - 2018

 

 

Emerveillement l'école initiatique

Emerveillement: L'école initiatique

Image Construction Numèrique. Liaison "Cosmologie et Quantique" et l’origine de notre univers